L'Esprit Vivifiant

Jésus a déclaré, “L'Esprit rend vivant. La chair ne profite de rien. Les paroles que je vous ai dites, elles sont esprit et elles sont vie.” Sa parole fait écho au principe scripturaire selon lequel la vie et “l'Esprit de Dieu” sont inextricablement liés. Son Esprit engendre la vie. La “chair” n'est pas intrinsèquement mauvaise, mais elle n'a pas de vie véritable ou durable sans l'Esprit de Dieu. Cette vérité profonde a été démontrée lors de la création originale telle qu'elle est rapportée dans le Livre de la Genèse. De plus, la présence et l'activité de l'Esprit sont essentielles à la résurrection future des croyants.

Le Don de l'Esprit est lié à la Nouvelle Alliance promise et à l'aube des “Derniers Jours.” La présence de l'Esprit dans les croyants identifie et caractérise le peuple de Dieu. De plus, le Don est un avant-goût de la future vie de résurrection dans l'âge à venir. Enfin, l'effusion de l'Esprit sur ses saints est le résultat de la mort et de la résurrection de Jésus.

Rivière Yosemite - Photo de Pablo Fierro sur Unsplash
[Yosemite - Photo de Pablo Fierro sur Unsplash]

Lorsque l'Esprit a été répandu le jour de la Pentecôte, c'était en accomplissement de la prophétie de Joël – “
DANS LES DERNIERS JOURS, dit le Seigneur, je répandrai mon Esprit sur vos fils et vos filles” - (Joël 2: 28, Actes 2: 17).

Dans Jean 6: 63, le mot grec rendu par “rend vivant” ou “vivifie” est zôopoieô (Strong's Concordance - #G2227). C'est une combinaison du nom zôon - un “être vivant” - et du verbe poieô - “faire.” Les “paroles” de Jésus sont "Esprit" parce qu'elles proviennent du "Père des esprits", plus important encore, ses paroles sont la source de la “vie éternelle” pour les hommes et les femmes - (Jean 12: 49, Hébreux 12: 9).

L'apôtre Paul utilise le même verbe pour faire un point similaire aux Corinthiens, à savoir que “l'Esprit rend vivant... La lettre tue, mais l'esprit VIVIFIE.La Lettre de la Loi condamne les mortels à la mort à cause du péché. Seul l'Esprit peut donner la vie et écrire les lois de Dieu sur le cœur de Ses enfants - (Jérémie 31: 31-34, 2 Corinthiens 3: 6).

L'Esprit est le facteur vital qui établit, caractérise et soutient la “Nouvelle Alliance” et la communauté de l'alliance. Sans cela, les enfants de Dieu resteraient impuissants à remplir les “justes exigences de la Loi.” Paul fait un point similaire dans son épître aux églises de Rome:

  • (Romains 8: 10-11) – “Et si Christ est en vous, le corps est mort à cause du péché; mais l'esprit est vie à cause de la justice. Mais si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ Jésus d'entre les morts vivifiera aussi vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.”

Paul signifie en particulier le Don de l'Esprit reçu par chaque vrai croyant. Tout comme l'Esprit de Dieu a ressuscité Jésus d'entre les morts, le même Esprit “vivifiera” nos corps mortels avec la vie éternelle lorsque Jésus reviendra. Parce que la résurrection corporelle est un acte de nouvelle création, l'Esprit sera intimement impliqué dans “la vivification de nos corps mortels” en ce grand jour – (1 Corinthiens 15: 51-57).

L'Esprit de Dieu est Sa puissance créatrice ET vivifiante. Cette idée n'est pas propre au Nouveau Testament. Paul construit sur un fondement posé dans la Bible hébraïque. L'affirmation selon laquelle la parole parlée de Dieu crée la vie se trouve dans les Psaumes:

  • Par la parole de Yahweh, les cieux ont été faits, et par l'esprit de sa bouche, toute leur armée” - (Psaume 33: 6).

De plus, l'univers entier a été créé par Son Esprit, et nous dépendons de l'Esprit pour maintenir et renouveler la vie.

CRÉATION


Le psalmiste développe ce qui a été écrit dans la Genèse lorsque l'Esprit de Yahweh a créé le Cosmos, et en particulier le premier homme. Il a “insufflé” la vie à Adam qui est devenu une "âme vivante" - (Genèse 1:1-3, 2: 7).

Le rendu anglais "breathed" traduit le terme hébreu naphach d'un verbe racine avec le sens de " bouffer, souffler "(Strong's Concordance - #H5301). Le terme rendu par "âme vivante" représente le nom hébreu nephesh de la même racine, signifiant une “créature QUI RESPIRE” ( Strong's Concordance - #H5315).

Ainsi, dans l'histoire de la création de l'homme, l'ACCENT EST MIS SUR LA RESPIRATION, l'acte de respirer. Comme Job l'a écrit, “L'Esprit de Dieu m'a fait, et le souffle du Tout-Puissant me donne la vie", reliant “l'Esprit de Dieu” et Son “souffle de vie” – - (Job 33: 4).

Le même passage de la Genèse est cité par Paul dans sa première lettre aux Corinthiens lorsqu'il explique le corps de résurrection:

  • (1 Corinthiens 15: 42-45) – “Il en est de même de la résurrection des morts. Il est semé dans la corruption; il est ressuscité dans l'incorruptibilité. Il est semé dans le déshonneur; il est ressuscité dans la gloire; il est semé dans la faiblesse; il est ressuscité en puissance; il est semé un corps naturel; il est ressuscité un corps spirituel. S'il y a un corps naturel, il y a aussi un corps spirituel. De même, il est écrit, Le premier homme Adam est devenu une âme vivante; le dernier Adam, un ESPRIT VIVIFIANT.”

Paul oppose le corps d'Adam aux corps de résurrection que les croyants recevront à “l'arrivée” de Jésus. Le corps du premier homme était faible, naturel et mortel. En revanche, le corps de résurrection ne se décomposera pas ou ne mourra pas, il sera “relevé en puissance.” Ce sera un "corps spirituel", une existence incarnée dominée par l'Esprit. Il sera également immortel, c'est-à-dire sans mort.

Photo arc-en-ciel de Jesse Gardner sur Unsplash
[Photo arc-en-ciel de Jesse Gardner sur Unsplash]

Jésus est le "
Dernier Adam", le précurseur de tous les saints ressuscités. Mais il diffère sur un point. En raison de sa résurrection, il est aussi “l'Esprit Vivifiant."Lui seul a l'autorité de donner la vie en accordant l'Esprit de Dieu à son peuple. Comme Paul le soutient, la résurrection future des croyants est basée sur la résurrection passée de Jésus.

C'est l'Esprit qui régénère le cœur des pécheurs et les habilite à se conformer à l'image du Fils de Dieu dans le présent, et le même Esprit conférera l'immortalité aux saints lorsque Jésus reviendra et ressuscitera ses saints d'entre les morts.

L'Esprit de Dieu est la source de toute vie, et dans les Écritures, “l'Esprit” parle de Dieu comme de la source créatrice de toutes choses, en particulier de Son pouvoir de créer, de soutenir, de renouveler et de restaurer la vie. Sans Son Esprit, il n'y a pas de vie, ni “dans ces Derniers Jours”, ni dans les “Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre " à venir.”



ARTICLES CONNEXES:


Comments

POPULAR POSTS

To the Ends of the Earth

The Foundation