La Parole Vivante

L'Évangile de Jean identifie Jésus comme le Logos, la “Parole” par laquelle Dieu a créé l'Univers. Ce thème est important dans l'Évangile de Jean. Il s'appuie sur les idées traditionnelles de la Bible hébraïque sur la façon dont Dieu a créé le monde, en particulier la vie à travers Sa Parole parlée. Jésus de Nazareth est l'expression ultime de cette Parole créatrice prononcée par le Dieu Vivant.

Dans ses paroles et ses actes, Jésus reflétait la vérité, la grâce et la nature de Dieu. Bien qu'abandonné par ses amis et mis à mort par ses ennemis, le Père l'a justifié en le ressuscitant des morts et en l'installant comme le Seigneur qui donne la vie et le Don de l'Esprit à son peuple.

Eau vive - Photo de vosk sur Unsplash
[Eau vive - Photo de v2osk sur Unsplash]

Dans tous les sens du terme, Jésus est la Parole Vivante et vivifiante de Dieu.  Ce qui était vraiment révolutionnaire dans
l'Évangile de Jean, c'était l'affirmation que ce “Verbe s'est fait chair” en Jésus, un homme du village insignifiant de Nazareth.

Le psalmiste a écrit: “LES CIEUX ONT ÉTÉ FAITS PAR LA PAROLE DE L'Éternel, et toute leur armée par le souffle de sa bouche ... Car il a parlé, et cela a été fait; Il a commandé, et cela a tenu bon” - (Psaume 33: 6-9).

Dans le récit de la création du Livre de la Genèse, nous lisons comment Yahweh “forma l'homme de la poussière de la terre, et souffla dans ses narines un souffle de vie, et l'homme devint une créature vivante” - (Genèse 2: 7, Hébreux 11: 3).

Dans Jean, la clause d'ouverture fait écho aux premiers mots de la Genèse – “AU COMMENCEMENT.” De même, dans la Genèse, “AU COMMENCEMENT, DIEU A DIT, Que la lumière soit, et il y eut de la lumière.” De même, l'Évangile de Jean s'ouvre en déclarant “Au commencement, toutes choses ont été faites par lui... En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes.”

Dieu a créé toutes choses par Sa parole parlée. Dans l'Évangile de Jean, nous rencontrons cette “Parole” face à face dans l'homme de chair et de sang de Nazareth. “En lui le Verbe s'est fait chair”, révélant ainsi la gloire de Dieu aux yeux de tous.

Jean utilise le terme “chair” de la même manière que la Bible hébraïque pour désigner les hommes dans leur état affaibli et mortel. Ainsi, Jésus était un être humain authentique qui participait à la même mortalité que le reste de l'humanité, mais sans péché. Dans le vrai sens du terme, il est le Logos, la Parole de Dieu, et nous trouvons cette idée exprimée de plusieurs manières dans le Nouveau Testament. Par exemple:

  • Puisque les enfants sont des partenaires de chair et de sang, il y a également participé de la même manière, de sorte que, par la mort, il réduirait à néant celui qui avait le pouvoir de la mort, c'est-à-dire le diable, et qu'il délivrerait tous ceux qui, par la peur de la mort, ont été soumis toute leur vie à la servitude ... c'est pourquoi, il convenait pour lui en toutes choses d'être fait comme ses frères afin qu'il puisse devenir un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans les choses qui concernent Dieu” – (Hébreux 2: 14-18).
  • Car nous n'avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse être touché par le sentiment de nos infirmités; mais celui qui a été tenté de toutes les manières comme nous, mais sans péché” - (Hébreux 4:15.  Comparez Philippiens 2: 7-8).

C'est pourquoi les paroles de Jésus sont vivantes et vivifiantes. Ils déterminent si un homme reçoit la vie éternelle. Il n'était pas juste un autre philosophe ou chef religieux. Dans ses enseignements et ses actions, les hommes ont entendu et vu la “Parole de Dieu” créatrice. Jésus était et reste l'expression ultime du Père. De même que Dieu “vivifie” ou “rend vivant”, de même “le Fils rend vivant qui il veut”, communiquant la vie là où il n'y en a pas.

PAROLE VIVIFIANTE


Les paroles de Jésus sont vivifiantes, un thème développé dans l'Évangile de Jean. “Je suis la résurrection et la vie; quiconque croit en moi, même s'il meurt, vivra.” De même, “Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie” - (Jean 5:21, 8:12, 11:25).

Ceux qui écoutent ses paroles héritent de la vie éternelle. Comme Jésus l'a déclaré: “Quiconque entend ma parole et croit en Celui qui m'a envoyé a la vie éternelle et est passé de la mort à la vie.” Tout homme qui “garde ma parole ne verra pas la mort”, et ceux qui sont ses vrais disciples “demeureront dans sa parole” - (Jean 5:24, 5:38, 8:31, 51).

De plus, le “Verbe fait chair” est “plein de grâce et de vérité.” Pas seulement plus de vérité ou la réaffirmation de la Loi mosaïque. La Loi a été “donnée par Moïse, cependant, la grâce et la vérité sont venues à l'existence par Jésus.”

Mountain Waterfall - Photo by Joe deSousa on Unsplash
[Photo de Joe deSousa sur Unsplash]

Par conséquent, la plénitude de Dieu est révélée dans Son Fils. Le Père n'est pas connu en dehors de lui. “
Je suis le chemin, la vérité et la vie. Personne ne vient au Père que par moi ... Désormais, vous le connaissez et vous l'avez vu.” Comme les eaux vives de la Terre, ses paroles donnent la vie - (Jean 14: 6-7).

Jésus ne s'est pas identifié comme le Père. Dieu se manifeste pleinement dans sa vie, ses paroles et ses actes concrets de miséricorde, donc, si quelqu'un l'a vu ou entendu, il a vu le Père. Ce n'est qu'en Jésus que nous pouvons commencer à comprendre la nature du Dieu vivant qui a créé toutes choses.

Il n'y a pas de troisième voie. Tout ce que Dieu a fait dans le passé était en préparation pour Sa révélation complète dans Son Fils, la Parole Vivante et vivifiante. Comme Paul l'a écrit aux Colossiens, l'homme de Nazareth est celui en qui “toute plénitude habite corporellement.” Jésus de Nazareth est vraiment la Parole de Vie.



ARTICLES CONNEXES:
  • Le Verbe Fait Chair - (Jésus est le Logos fait chair, le vrai Tabernacle où la Gloire de Dieu est révélée et Celui qui révèle la Grâce et la Vérité - Jean 1:14)
  • Le Message de l'Évangile - (Jésus a convoqué ses disciples pour proclamer la Bonne Nouvelle de son Royaume à tous les coins habités de la Terre)
  • Son nom est Jésus - (Jésus” signifie “Yahvé sauve.” Dans l'homme de Nazareth, le salut promis par le Dieu d'Israël est arrivé dans toute sa gloire)

Comments

POPULAR POSTS

Le Message de l'Évangile

The Gospel Message